théâtre

Bigre

Réserver
Bigre (2017)
Mélo burlesque De Pierre Guillois, co-écrit avec Agathe l’Huillier et Olivier Martin-Salvan. Mélodrame burlesque sans paroles, hors normes, qui s’ins¬crit entre Buster Keaton et les Deschiens, pour raconter avec humour les petites aventures de trois héros du quotidien aux prises avec les dures réalités de la vie.

Mélo burlesqueDe Pierre Guillois, co-écrit avec Agathe l’Huillier et Olivier Martin-Salvan

Mélodrame burlesque sans paroles, hors normes, qui s’ins¬crit entre Buster Keaton et les Deschiens, pour raconter avec humour les petites aventures de trois héros du quotidien aux prises avec les dures réalités de la vie.

Il était une fois, aujourd’hui, dans une grande ville, trois petites chambres de bonnes habitées par trois personnes dont le destin serait de tout rater. Mais de tout rater merveilleusement.
Deux hommes et une femme qui ont l’art de se prendre les pieds dans les tapis de l’existence, de se recevoir les portes de l’amour en pleine figure et qui se vautrent devant nous… tellement lamentablement que c’en est brillant !
Rien ne peut nous empêcher de rire et surtout pas l’amour grandissant qu’on éprouve pour ces êtres fantoches, bêtement humains, sublimes aussi. Car le rire est le seul recours contre l’effroi qui nous guette si on se hasarde à penser que ces marioles nous sont bien proches.
Alors rire. Rire de leurs circonvolutions maladroites, de leurs bras qui moulinent, de leur visage égaré. Rire de leur existence qui prend feu, de leur pans de vie qui dégringolent, du naufrage de leurs idéaux. Et pleurer aussi un petit peu lorsqu’ils y parviennent enfin, un fragment de seconde, leur visage soudainement baigné du sourire béat de l’enfant.
Á la fois spectacle burlesque et théâtre de mélodrame, BIGRE est une fresque citadine qui raconte par l’absurde la fragile beauté de notre profonde solitude

« Les nouveaux génies du burlesque urbain […] authentiques clowns célestes, ont réussi à retomber dans l’enfance de l’art, dans ce que le théâtre a de plus primitif et de plus viscéral. » ParisMatch.com

« Dieu sait qu’il est drôle, ce Bigre bourré de gags inventifs. Mais le rire qu’il suscite est d’une qualité particulière : il s’accompagne d’une émotion qui ne s’efface pas, une fois sorti du théâtre »
Le Monde.

Réservation auprès du Théâtre de la Criée (dans la limite des places disponibles) Contact : Anne Pirone [a.pirone@theatre-lacriee.com] 04 96 17 80 20 • Renseignements/Réservations du bus : Pôle spectacle vivant / 04 42 02 46 50 • Départ de Vitrolles du parking de Fontblanche à 18h30. Bus gratuit

 

Publié le 16/02/2017


Mots clés :