Ad7b9f89507e3c7cf7a8f5e5e824705ebb08463b
F53883b603b21d57cec292074c494b5c261510a2
E3bd5fb1e80bc12fec3c65d7cfb05970bbe798e7
4f68069084f1e2eedbf58f4ca9a6d3bc74ea606f
Fermer
Loisir

Bel Eté en Normandie : Les 10 merveilles du patrimoine normand !

59f39c07cfbc492e0f755928d9b250b5a968ce40
De sa période anglaise au Débarquement, la Normandie a vécu tous les temps forts de l'histoire de France dont elle garde des traces mises en valeur dans son patrimoine architectural. Pour preuve ces 10 témoins prestigieux du patrimoine normand à visiter cet été !


La Cathédrale Notre-Dame (Rouen)

Connue dans le monde entier par la mise en valeur des tableaux de Monet, la Cathédrale de Rouen est souvent considérée comme le monument le plus prestigieux de la ville. Elle se démarque des autres églises françaises par sa hauteur de 161 mètres, qui en fait la plus grande de France et la troisième plus élevée au monde derrière les cathédrales allemandes d’Ulm et de Cologne. Au rayon des particularités de l'édifice, on y trouve les tombeaux des Ducs de Normandie dont celui de Rollon, premier d'entre eux et fondateur de la région. Et, bien sûr, LE personnage historique connu de tous : Richard Coeur de Lion, dont le coeur est enterré sous les voutes ce cette magnifique cathédrale.

Place de la Cathédrale. 02 35 71 85 65, rouen.fr

Château Guillaume-Le-Conquérant (Falaise)
Comme son nom l’indique, le domaine est consacré à l’ancien roi d’Angleterre, né à ,Falaise et plus particulièrement dans ce château. L'édifice surplombe les environs par son emplacement sur un éperon rocheux. Doté des toutes dernières technologies, les visites guidées se réalisent avec une tablette tactile, complétées de vidéos projetées sur les murs lors de votre passage et d'un audioguide de grande qualité. La vue au sommet de la tour Talbot vaut l'effort en offrant une vision panoramique de Falaise et ses remparts. Chaque été, le château est aussi l'écrin des Médiévales de Falaise, grande manifestation sur 3 jours où spectacles, animations et visites guidées viennent plonger les visiteurs dans un Moyen-Age immersif.

Place Guillaume Le Conquérant. 8.5/6/4/3€/Gratuit. chateau-guillaume-leconquerant.fr

Le Sanctuaire de Sainte-Thérèse (Lisieux)
La ville de Lisieux est indissociable de Sainte-Thérèse. Son aura mondiale est telle que son sanctuaire,  considéré comme une des places les plus importantes du pèlerinage mondial, voit la commune du Calvados accueillir près de 600 000 visiteurs chaque année. Construite en 1929, soit 4 ans après la canonisation de la carmélite, ce monument fait partie du patrimoine historique récent de Normandie. Pour poursuivre ce parcours dédié à la jeune sainte, le Carmel de Lisieux, théâtre des dernières années de sa très courte vie religieuse, est bien sûr aussi indiqué. 

1 Avenue Jean XXIII. 02 31 48 55 00. 3/1€. therese-de-lisieux.catholique.fr

L'Abbaye du Mont-Saint-Michel
Chaque visite sur la Baie du Mont-Saint-Michel est source d'une grande émotion pour chaque normand. Et plus encore pour les touristes du monde entier pour qui une visite en France doit passer par le Mont-Saint-Michel. Grande fierté de la région, elle en est le symbole et fut longtemps l'objet de conflits entre Bretagne et Normandie. Si sa baie, inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO, justifie à elle seule une visite, son abbaye, perchée à 80 mètres de hauteur, vaut elle aussi le détour. On prend plaisir à découvrir son architecture très portée sur l'art gothique. En été, l'Abbaye se découvre la nuit dans un spectacle son et lumière Si le mont m'était contée (Du 2 juillet au 27 août) avec, notamment, la participation de Stéphane Bern. 

L'Abbaye. 02 33 89 80 00. 11€/Gratuit. abbaye-mont-saint-michel.fr

Chapelle Notre Dame de Bonsecours (Dieppe)
A la fois lieu de culte et mémorial, Notre Dame de Bonsecours a connu une histoire tumultueuse, lui ayant valu d'être restaurée 3 fois au cours de son histoire. Offrant un magnifique point de vue sur la ville de Dieppe et son port de Plaisance, la Chapelle est aussi belle à l'intérieur qu'à l'extérieur. Dans son choeur, on y découvre de nombreux ex-voto en mémoire des marins et pêcheurs décédés en mer suite à des conflits, des tempêtes et des expéditions tragiques. A voir également à proximité trois grandes statues représentant la scène de crucifixion du Christ.

16 Chemin des Falaises. dieppe.fr

Abbaye de Montivilliers
Dans un paysage religieux normand exclusivement masculin, l'Abbaye de Montivilliers est devenue la première abbaye aux Femmes sous l'impulsion de l'Abbé de Jumièges en 634. Une révolution à l'époque qui ira se démultipliant au cours des siècles. Classé Monument Historique en 1992, l'abbaye est devenue une plate-forme culturelle de premier plan avec son réfectoire gothique, accueillant des expositions temporaires de qualité tout au loin de l'année. En extérieur, le cloître est un lieu propice au repos, avec pour décor un superbe jardin doté d'une croix de Malte végétale absolument somptueuse. Parmi les autres curiosités de l'endroit, les dortoirs des Abbesses dont les pièces accueillent désormais la Bibliothèque Municipale Condorcet.

Jardin de l'Abbaye. 02 35 30 96 66. 4.5/2.5€. abbaye-montivilliers.fr

Vieux-la-Romaine
Au sein du gigantesque musée de Vieux-la-Romaine, la cité romaine d’Argenua, son ancêtre bâtie au 1er siècle après Jésus-Christ, apparaît sous vos yeux et vous dévoile tous ses secrets. Il faudra plus d’une journée pour découvrir tous les contenus d’expositions, tactiles et interactives, qui témoignent de la vie quotidienne à l’époque romaine. Mais ce n’est pas tout ! En extérieur, les restes d’un authentique forum ainsi que deux anciennes maisons romaines se visitent et rendent l’immersion encore plus dépaysante ! Un plongeon de deux millénaires dans l'histoire normande à ne surtout pas manquer.

Route de Feuguerolles. 02 31 71 10 20. 5/3€. vieuxlaromaine.fr

Palais Bénédictine (Fécamp)
La petite histoire entourant ce palais d'inspiration néo-renaissance et néo-gothique est savoureuse ! Alexandre Le Grand, un jeune négociant en vin (à ne pas confondre avec l'ancien roi de Macédoine) retrouve dans sa bibliothèque  la recette ancienne d'une liqueur qui aurait été crée par un  moine bénédictin du nom de Dom Bernardo Vincinelli en 1510. Amoureux de ce breuvage, il crée un palais à sa gloire et adapte la recette. En visite libre ou guidée, de la salle des Abbés à la distillerie, cette grande histoire vous est contée.  Une dégustation est, bien évidemment, au programme ! Aujourd’hui encore, cette liqueur réputée est toujours produite au sein du Palais. 

110 rue Alexandre Le Grand. 02 35 10 26 10. 22/14/7€/Gratuit. benedictedom.com

La Tour Jeanne d'Arc (Rouen)
La Tour de Jeanne d’Arc, unique vestige du château féodal qui protégeait la ville de Rouen, au Moyen-Âge, est l’endroit où elle fut emprisonnée et menacée d’être torturée. Appelée aussi le Donjon de Rouen, le monument est le décor authetique d'un escape-game novateur vous permettant de revivre l'histoire du siège de Rouen en 1419, et ainsi découvrir les exploits de la jeune pucelle d'Orléans. L’héroïne est très présente en Normandie avec un Historial, musée consacré à son parcours, et une Eglise Sainte-Jeanne d'Arc, où il est possible de se recueillir à proximité du bûcher où la jeune héroïne vécut ses derniers instants.

Rue du Donjon. 02 35 52 95 25. 105/90/6€/Gratuit. donjonderouen.com

Le château de Vascoeuil
Le château de Vascœuil vous invite, lui, à découvrir l’Art sous toutes ses formes. Ses jardins présentent plus de soixante sculptures colorées et ludiques de grands artistes. Dragon et personnages de toutes les couleurs côtoient la statue de la Liberté revue par Salvador Dali, l’imposant Pierre Le Grand de Chemiakin .... Son centre d’Art et d’Histoire propose chaque année à ses visiteurs une grande exposition et de nombreuses animations. Cette année, jusqu’au 23 octobre, découvrez dans le château et son colombier, le monde imaginaire et fascinant de Super Erro, aux allures de pop art saupoudré d'un humour dénonçant la société de consommation et la guerre.

8 rue Jules Michelet. 02 35 23 62 35. 12/7.5€. chateauvascoeuil.com

Publié le 01/08/2022 Auteur : Alexis Schuft


Mots clés :