D24b574cb4ae0a46cc5cfaea9301561aef47c51d
8dbe4169cee4471fe47c4c16183d1553b04fde0b
Ea670bdd7f01993ab63af68b5b7b24e5facba7b4
Ceea3f71ff181e2814779c84af5bcb7e660324fc
75277bbeb23f5d57f1944daf057bf54a4f2912a9
55cb1770808c043500832e80e4f85ed26f290d76
Fermer
cinéma

Tori et Lokita

89ccf9a7cb99288bbc5261b2f14805f40fbf46a3
Ils sont deux, arrivés d'Afrique via des réseaux de passeurs. Envers et contre tout, ils s'accrochent l'un à l'autre. Ensemble, ils cherchent à échapper à l'exploitation qui les menace, entre passeurs gourmands, trafiquants sans scrupules et espoirs de liberté dans une Belgique contemporaine.

Toujours construit sur une force puisée dans un dépouillement nourri d'essentiel, le cinéma des frères Dardenne culmine dans cette plongée abrupte dans le quotidien des immigrés et leur lutte quotidienne. Sans jamais quitter les pas du duo, la caméra ne s'encombre ni d'effets, ni de temps morts, ni de bavardages. En laissant au spectateur le soin de combler ce que les échanges entre les personnages dessinent seulement, les deux cinéastes se concentrent sur le destin de cette fratrie de fortune. Aux élans qui les rapprochent et les unissent envers et contre tout le film oppose les errements d'une société gangrenée par les trafics qui voient l'homme exploiter l'homme avec un cynisme et une froideur que la sécheresse du film exacerbe encore. En disant peu mais en ne cachant rien de ces esclavages modernes, les frères Dardenne signent un objet de cinéma exemplaire autant qu'une dénonciation sans appel des travers d'une société malade.

Publié le 05/10/2022 Auteur : Guillaume B.

Exemplaire chronique contemporaine sans concession, Tori et Lokita dévoile autant qu'il dénonce dans une épure formelle qui laisse la parole aux images. Forcément marquant.

Film de Luc et Jean-Pierre Dardenne avec Pablo Schils, Joely Mbundu, Aloban Ukaj, Tijmen Govaerts, Charlotte de Bruyne, Marc Zinga. Durée : 1h28.


Mots clés : belgique Drogue drame