Feaf4366f3a7a614c026e8561e89e45122800125
0616d311fd8167a0f894b6236e9ec13a21d065b4
Fermer
expos

Exposition-concours Cabinet de curiosités

Exposition-concours Cabinet de curiosités (2022)
L'exposition présente les créations de 17 artistes qui nous sensibilisent au monde du vivant. Leur objectif est de pénétrer les secrets intimes de la nature par ce qu’elle propose de plus improbable. En donnant vie aux objets les plus bizarres qui la constituent, ils ont ainsi la sensation de pouvoir saisir le processus de « Création » du monde.


Programmée du 2 juillet au 25 septembre 2022 à La Galerie des Arts du feu, l’exposition-concours « Cabinet de curiosités » présente les créations de 17 artistes qui ont pour point commun de nous sensibiliser au monde du vivant. Bas-reliefs naturalistes en céramique, couteaux de verre enchâssés d’insectes métalliques, créatures imaginaires en maillechort et bois de cerf, disques de curiosités en porcelaine calligraphiée, toutes ces productions insolites puisent leurs origines dans l'imagerie ancienne, les gravures encyclopédiques, les planches botaniques, la littérature fantastique...

L’objectif de ces « explorateurs » des temps modernes est de pénétrer les secrets intimes de la nature par ce qu’elle propose de plus improbable. En donnant vie aux objets les plus bizarres qui la constituent, ils ont ainsi la sensation de pouvoir saisir le processus de « Création » du monde.

 Souvent frontal mais toujours sensible, leur travail amène le visiteur à approcher la matière, à reconnecter ses sens. S’ils recourent au verre, à la terre et au métal comme matières brutes, ils n’hésitent pas à l’associer à d’autres matériaux comme du plexiglas, des ossements, des déchets gustatifs, pour bousculer les codes de leur discipline.

Un concours d’absurdités

Pour tous, la scénographie est primordiale. Les pièces sont placées sous globes, encadrées de manière extravagante, précieusement soclées ou compartimentées dans des étagères de collection… Leur intention première est de surprendre le « regardeur » pour qu'il s'émeuve et se pose la question : « mais cela existe-t-il vraiment ? ».

Afin de piquer la curiosité du plus grand nombre, l’exposition se double d’un concours de création sur le thème de l’objet absurde, inutile, dysfonctionnel... L’œuvre la plus décalée sera récompensée par le Prix du public qui est donc invité à voter. Qui de la tirelire percée, du marteau de terre ou encore des escarpins à chaînes remportera le plus de suffrages ?  Les résultats seront dévoilés le samedi 17 septembre lors des Journées Européennes du Patrimoine.

Publié le 29/06/2022