Ea670bdd7f01993ab63af68b5b7b24e5facba7b4
Ceea3f71ff181e2814779c84af5bcb7e660324fc
8e5a4dfa8d80d8ff7021782ec7a7786619349ad0
1615dd0d7eb5277f48af71b732def302f77f3bd4
2f0ff1de69e4e63e8687b2309b7c89eaeb1c33d5
3464399ce6cc6b8715eabd26ec08eecee727f556
Fermer
danse

Les Vagues

La pièce Les Vagues partent du roman de Virginia Woolf. Laquelle affranchit la littérature du vingtième siècle, en transgressant les seules lignes narratives des péripéties entre personnages. Ainsi s’en trouvent libérées les puissances fluctuantes, tumultueuses, de la langue.

Follement savante, la composition chorégraphique de Noé Soulier joue à vif sur le va-et-vient et la saccade, à travers une mémoire active du mouvement, que le spectateur ressent en lui-même tout autant. Ciselée, cette danse n’en est pas moins grisante, scintillante, toujours redistribuée et relancée. Toute aux élans inépuisables d’un allant magnifique.

Publié le 02/06/2021


Mots clés :